Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2014

La stratégie contre-mondialiste de l'Axe Paris-Berlin-Moscou (Jean Parvulesco)

 

Jean Parvulesco, La confirmation boréale, La Stratégie contre-mondialiste de l'Axe Paris-Berlin-Moscou, p. 299, aux éditions Alexipharmaque

 

C'est lors du retentissant discours qu'il avait fait le 12 mai 2000 à l'Université Humbolt de Berlin que Joschka Fischer, l'actuel ministre des Affaires étrangères de l'Allemagne avait lancé son appel en faveur d'une Europe fédérale s'appuyant sur le noyau fondationnel franco-allemand, sur le « Pôle Carolingien » d'une union fédérale de la France et de l'Allemagne devant constituer ainsi, ensemble, l'armature intérieure, l'îlot central de soutien et de : mobilisation permanente d'une Europe politiquement élargie, de ce que sera sans doute la future  « Grande Europe ». Ce retour de Joschka Fischer sur le fédéralisme du noyau de base franco-allemand représente sans doute une tentative majeure en faveur de la relance politique du concept de « Grande Europe », qui se lève à l'horizon ouvert des prochaines années du nouveau millénaire.

 

Sans tarder, Wolfang Schäuble, l'ex-président de la CDU, de la démocratie chrétienne allemande, ainsi que Hans Dietrich Genscher, prédécesseurs de Joschka Fischer a la tête du ministère allemand des Affaires étrangères, se sont déclarés, chacun de son côté, entièrement d'accord avec les propositions fédérales européennes que venait de faire, à Berlin, l'actuel ministre des Affaires étrangères d'Allemagne. Ainsi un consensus en profondeur semblerait se dégager, en Allemagne, englobant l'ensemble de l'arc de cercle de l'actuelle réalité politique allemande, en faveur des thèses fédéralistes grand-européennes avancées par Joschka Fischer. Et de ce que celles-ci impliqueraient à plus longue échéance.

 

suite : Renforcer l'Union Européenne dans un monde multipolaire 

 

josk-241x400.jpg

Écrire un commentaire