Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Roche-dui-Tourne

Facebook: LHeureAsie

Twitter: @RocheQuiTourne

YouTube: Laurent - La Roche-qui-tourne

La Roche-qui-tourne est un blog à usage militant sans prétention intelectuelle.


Notre démarche métapolitique est tournée, par défaut, vers la France.


En effet, en tant qu'européens, belges et wallons nous vivons politiquement à l'heure française. Il n'y a pas de « camp national » ou de « dissidence belge ». Notre isolement politique et militant est total ; il n'y a rien d'équivalent à nos idées en Belgique et de surcroît en Wallonie dont il est inutile de commenter la vie politique. Une vie politique qui est idéologiquement un copier-coller de la vie politique française sans résistance national ou dissidence en réponse, et qui ne suscite aucun débat de société. Nous nous adressons donc aux français et au monde francophone qui ont toute notre attention.


Depuis une dizaine d'années, nous rédigeons des notes en vue d'écrire des essais, principalement autour du militantisme, de la dissidence, des idéologies en mouvement dans le monde francophone et sur les réseaux sociaux, en somme, nous nous inscrivons dans l'opposition française au globalisme. Nous souhaitons avant tout ouvrir un dialogue et créer les conditions d'un débat pour sortir d'internet à partir des réflexions que notre exercice critique pourrait susciter.


Notre expérience est opérative, nous sommes aussi des militants de terrain. Nous avons été à la rencontre de différentes organisations, mais de retour de France, nous sommes dans la réalité de notre isolement politique où l'action se limite à défendre sa position au quotidien dans les rares conversations politiques que nous pouvons entretenir avec nos compatriotes et sommes donc cantonnés à internet.


Nous ne faisons pas de réinformation et de réification des constats de faillite.


Nous combattons le globalisme et la subversion néo-souverainiste au cœur de l'opposition.


Notre objectif est de réunir les militants nationalistes, européanistes et eurasistes critiques de la dissidence, du souverainisme et du complotisme autour d'une « Littérature de combat » et au sein d'un Grand Parti européen.


Nous défendons les grandes idées d'Europe et de Tradition. Notre philosophie-politique se situe entre Troisième voie et Eurasisme. Notre spiritualité est « pagano-chrétienne », car enracinée et civilisationnelle.


Nous nous inspirons des travaux de Robert Steuckers, de Laurent James et d'Alexandre Douguine.


Nous souhaitons créer un cercle de réflexion métapolitique basé en Belgique et organiser des Rencontres « euro-eurasistes » annuelles.


Nous supportons les initiatives politiques de Vincent Vauclin et du « nouveau parti » de La Dissidence Française ainsi que celles de Thomas Ferrier et le Parti des Européens.


Nous sommes à la recherche de contributeurs, techniciens, animateurs et créateurs pour développer de nouveaux formats et offrir de nouveaux contenus ; en commençant par un podcast mensuel : Radionysos.


Nous sommes ouverts à la diffusion de vos articles, vos droits de réponse et vos critiques.


Nos positions n'engagent pas les intellectuels que nous citons et auxquels nous nous référons.


Vive l'Europe!


Laurent Brunet, votre serviteur et rédacteur en chef de « La Roche-qui-tourne »


Deux articles pour aller plus loin dans notre présentation et celle de notre travail : L'Heure Asie change de nom pour « La Roche-qui-tourne » et « à nos lecteurs ».


Pour nous contacter : brunetlaurent@live.fr


Pour nous parler : Nous utilisons et sommes éventuellement disponibles sur le logiciel d'audioconférence Discord, notre adresse : https://discord.gg/8UzAKGe


Quelques vidéos autour de l'eurasisme et de l'européanisme : #Eurasisme 


 


lactation-saint-bernard.gif


Vision de St Bernard, 1650 (Alfonso Cano)


« Une nouvelle chevalerie est apparue sur la terre de l'incarnation (...). Elle est est neuve et pas encore éprouvée dans le monde où elle mène un combat double, tantôt contre des adversaires de chair et de sang, tantôt contre l'esprit du mal dans les cieux. Et que ses chevaliers résistent par la force de leur corps à des ennemis corporels, je ne juge pas cela merveilleux car je ne l'estime pas rare. Mais qu'ils mènent la guerre par les forces de l'esprit contre les vices et les démons, je l'appellerai non seulement merveilleux, mais digne de toutes les louanges accordées aux religieux (...). Le chevalier est vraiment sans peur et sans reproche qui protège son âme par l'armure de la foi comme il couvre son corps de cette cotte de mailles. » Saint Bernard de Clairvaux, De Laude novae militiae (texte écrit entre 1130 et 1136)


 

Interêts

Pour la plus Grande Europe de Brest à Vladivostok!